Rapide compte rendu des ACTIVITES
et REALISATIONS de notre Association :

2005 to 2011
iboga initiations – spiritual – therapy et... ECOTOURISME SOLIDAIRE !

http://www.ibogainefilm.com
DVD’s of ‘IBOGAINE-Rite of Passage’ .
Voir le site : http://www.lunartproductions.com

réalisé par l'université d'Utrechtsous notre guidance .

Août et Septembre 2004 auront vu 3 membres d'Ebando épauler le WCS Gabon dans son tour du pays (5400kms), en compagnie du grand Pierre Claver Akendengue, d'Annie Flore Batchielyllis et d'une formidable équipe d'amoureux des cultures et de la nature (15 personnes en tout). Un film sur tout cela et les multiples rencontres faites est en cours de finalisation.


2004 nous aura vu chez les Pygmées du Gabon grâce aux Discovery tv + BBC 2 + National Geographic TV + Utrech university + voir lettres de recommandations...sur chapître ecoguides..en anglais sur ce site.............


du 1 er au 12 Avril 2004 : Festival International de Musiques à Cordes dont EBANDO fut l'Opérateur ..... Reussi !!! http://www.ccfgabon.org/festivalcordes


La radio Africa n° 1 s'adresse à nous pour analyser la situation écologique de la grande Foret.

 

JANVIER 2003 : notre association (ONG) est pleine de bonne volonté !…

Tout d’abord, notre asso. s’est trouvé être « ressource » dans la préparation et la réalisation du film fait par Artline films, les producteurs, (contact Philippe Ploton – 101 rue St Dominique- 75007 Paris – France.) ou Gilbert Kelner, le réalisateur : « l’IBOGA et les Hommes du Bois Sacré »diffusé sur La 5 et France 2 .


ATTENTION aux nombreux escrocs et charlatans qui tournent autour de l’initiation à l’ « Iboga »(bois sacré) plante magique et fondamentale.
Certaines personnes mal intentionnées cherchent à tirer profit de la souffrance et du désarroi humain.
Et ce, tant au Gabon, qu’en France ou ailleurs.
Donc, méfiance et demande de conseils à des organismes comme le nôtre qui prônent le sens moral plutôt que l’enrichissement financier personnel.

AUTRES NOUVELLES :
Nous avons eu le privilège récent (novembre 2002), et nous l’espérons futur, de faire découvrir au très créatif et talentueux artiste TOUPS BEBEY, de nombreux musiciens traditionnels du pays au cours d’une tournée dans le Gabon profond (comme sa forêt). Il est alors question qu’au mois d’avril/mai 2003, nous organisions ensemble un festival de musiques traditionnelles et alternatives à Libreville.

FORMIDABLE !!!!!
UNE NOUVELLE LOI AU GABON PROTEGE ENFIN INTEGRALEMENT 13% DU TERRITOIRE NATIONAL – En effet, les « AIRES NATURELLES PROTEGEES » VONT PERMETTRENT AU PAYS DE SAUVEGARDER totalement CERTAINS DE SES PLUS MERVEILLEUX SITES POUR QUE NOS ENFANTS et DESCENDANTS PUISSENT ETRE FIERS DE LEUR PATRIMOINE NATUREL. MERCI de TOUT CŒUR AUX DECIDEURS POUR CETTE HISTORIQUE DECISION .

Des membres d’Ebando, frères et sœurs « Pygmées » Gabonais, communiquent :
« Mbolo ! Bonjour aux Frères et Sœurs du monde entier !
Les Pygmées du Gabon ( Babongo – Baka – Bakoya -Akoa - etc…) ne sont pas bien connus du monde …(voir étude préliminaire) à trouver sur le site: http://www.abdn.ac.uk
Enfin une adresse ou vous pouvez avoir des nouvelles et contacter des Pygmées du Gabon ! (l’asso. Ebando est à nous aussi !).

Envoyez vos questions par : ibogabon@yahoo.fr et nous saluons et remercions ici toutes les personnes de la planète/village « Terre » qui font beaucoup de choses positives pour tous les Pygmées d’Afrique Centrale et du Gabon ! A bientôt . » Marcel, étudiant Pygmée Gabonais à l’I.N.S.G – U.O.B/GABON .


Le Premier colloque/exposition initié par les différents peuples Pygmées du Gabon a eu lieu à l'Université de Libreville et au CCF du 28 janvier 2002 au 3 février 2002. Le LUTO (laboratoire Universitaire de la Tradition Orale) en était le co-organisateur. Les actes du colloque seront bientôt publiés.
Cliquez ici pour lire l'argumentaire

L'association "Déclic circus" a offert à notre structure associative : une débroussailleuse afin de nettoyer les abords des villages de nos membres les plus actifs . C'est avec les quelques revenus issus de la vente des 2 CD réalisés en août 1998 lors de la venue au Festival "les Nuits Atypiques de Langon" de nos artistes "NDONGUY" et "MINANGA" (en vente par correspondance)

 

Les Universités Nomades
Pour la seconde fois - tout comme l'an dernier en juillet -août - les enfants et adolescents de l'asso. EBANDO sont partis en stage de formation dans la forêt profonde. L'an dernier - c'était dans les lacs et forêts de Lambaréné... Cette année, et pendant 3 semaines: 13 personnes de l'asso ont donc suivis la suite de leur formation en phytothérapie et en harmonie forestière (voir photo) - c'était dans la région de Mandji (coeur du pays Eshira - savanes et forêts!). Le tout pour une meilleure appréhension des technologies ancestrales afin d'être prêts à accomplir les enjeux alternatifs des savoirs et savoir-faire issus des patrimoines essentiels.

Un séminaire et une exposition
Un séminaire et une exposition/atelier sur les technologies ancestrales et alternatives s'est déroulé au sein de l'Université de Libreville.
Le LUTO (Laboratoire Universitaire de la Tradition Orale) en est le Maître d'oeuvre. L'Asso Ebando en a été une des chevilles ouvrières en ce qui concerne les ateliers et l'exposition au Centre Culturel Français de Libreville. Celà a eu lieu du 14 au 23 mai 2001. Un des fondateurs d'EBANDO a été élu vice président du séminaire. Le rapport des résolutions adoptées (parmi lesquelles la création d'un centre des métiers traditionnels) sera publié prochainement sur ce même site. Ce fut un grand succès quant à l'entente entre de nombreux professeurs d'université, des étudiants et des personnes ressources détentrices des savoirs et savoir faire traditionnels.

Le député européen Richard HOWITT a rencontré à Libreville deux responsables des associations(ONG) BRAINFOREST et EBANDO - Il leur a bien confirmé que 15 % des subventions accordées par l'UNION EUROPEENNE aux pays en voie de développement était destiné a la société civile - C'est a dire aux associations .

Journée de la Terre : 22 avril 2001
L'Asso Nature Culture Ebando etl'ONG Brainforest se sont unies pour mener une action de protestation contre l'extraction du sable marin à la plage de la sablière de Libreville. Cette journée de protestation s'est déroulée le dimanche 22 avril 2001 à l'occasion de la célébration du jour de la Terre. Toute la journée, la route qui mène à la sablière a été barrée pour empêcher les camions de transporter du sable.
En parallèle à notre action, le gouvernement a pris des mesures fermes pour arrêter ce phénomène. (voir journal L'UNION du 21 avril 2001)

REALISATIONS (avant 2000)

Notre association gabonaise (A.N.C.E), créée en 1996, a eu l'initiative et la chance de pouvoir faire aboutir à ce jour quelques micro projets:

- contribuer à l'engagement de vingt deux (22) artistes du cirque de l'Equateur de 16 à 25 ans pour un contrat de vingt quatre (24) mois aux Etats-Unis pour le cirque "Ringling et Barnum". Financement "Ringling Barnum" décembre 1997.

- Faire venir deux (2) musiciens traditionnels Gabonais, de 35 et de 60 ans au festival: "nuits Atypiques" de Langon (France) en juillet/août 1998. Co-financement: "A.N.C.E/Déclic Circus/Les Nuits Atypiques"

- Accueillir au Gabon deux (2) artistes formateurs dans les techniques de cirques quant au perfectionnement à la gestion, et à la préparation de futurs professeurs en novembre 1998. Financement ministère des affaires étrangères français.

- Sept (7) musiciens et danseurs gabonais engagés pour trois représentations artistiques de la culture de leur pays dans le cadre de l'exposition "La Parole du Fleuve" à la Villette. Paris juin 1999: grand succès. Financement cité de la Musique.


Notre association est présente chaque année depuis 1996 au festival de Langon ou elle anime un stand "Esprit de la Forêt", lucarne sur la richesse culturelle du pays Gabon.


En outre, elle fournit une aide logistique et matérielle aux artistes et artisans: un contrat divers dans les écoles, hébergements et établissements de projets.

- En 1997, transport de matériaux traditionnels de construction pour la mise en place de l'exposition "L'Esprit de la Forêt - Terre du Gabon", musée d'Aquitaine Bordeaux 1998. Financement "Musée d'Aquitaine".
Aide à créer: quatorze (14) artistes et artisans sont hébergés, éclairés et nourris au festi-village de la Sablière par deux (2) membres de l'association qui attendent votre aide ...achetez leur productions...!!!

- En juin 1999: LUTO (laboratoire universitaire de la tradition orale) a fait appel à notre asso pour construire un "EBANZA" corps de garde traditionnel au coeur de l'Université de Libreville.
Contribution au quotidien aux travaux préparatoires et à la réalisation du séminaire sur les technologies ancestrales organisé par le LUTO au sein de l'Université nationale pour le mois de mai 2001.

CD de musique traditionnelle du Gabon

enregistrés lors du passage au festival de Langon de deux de nos artistes favoris.

Harpe du GABON par DONGUY
Arc en bouche par MINANGA

en vente : remond-declic@club-internet.fr

Ecouter
deux extraits de musique traditionnelle :

Mougongo - Harpe Sacrée

Les villageois actuels
qui sont la base de la troupe en place représentent quatorze personnes. Chef de troupe (chorégraphe-musicien ), forgeron, sculpteur, luthier, artiste peintre, encadreur, danseurs et danseuses, musiciens et enfants. Toutes ces personnes tâchent d'être polyvalentes de sorte que personne ne puisse faire défaut. Nous avons la chance d'avoir chez nous des petits prodiges de la musique créative du GABON .


Notre village, des abords côtiers de LIBREVILLE. (plage du remorqueur) peut accueillir et héberger des visiteurs sur une courte ou longue durée.


Nous organisons de régulières visites forestières en compagnie de tradi-praticiens, d'entrepreneurs en foresterie, de scientifiques (botanistes, pharmacologues, biologistes) et d'autres passionnés de la forêt équatoriale. (Tous types de forêts et de savanes).

creation graphique :
Francis Banguet